Please reload

Récents

Les mains visage de l'âme ?

22/01/2018

1/8
Please reload

A l'affiche

Comme Ulysse, Tenir son Cap

Gorgé de soleil, envahi par les vents, plein de fureurs et de clameurs, "Un été avec Homère" nous parle de l’Odyssée, des hommes, des dieux… et de nous-mêmes. Sylvain Tesson préside à ce voyage.

 

Notre époque ne cesse de rechercher le sens des choses et de la vie. Et s’il était enfoui entre les lignes d’un poème vieux de 2 500 ans ? Il est temps de reprendre contact avec l’Iliade et l’Odyssée grâce à Sylvain Tesson, initiateur d’un voyage incroyable. L’écrivain-aventurier prépare l’itinéraire et commente les étapes principales du récit pour faire d’Homère notre seul guide, maître de poésie et maître de vie.


Parmi les multiples thèmes abordés dans cette épopée  – remarquablement analysée par Sylvain Tesson –, ceux de la persévérance et de la mesure. Le combat d’Ulysse, malgré les épreuves, consiste à tenir son cap. Obstiné, tenace, plein de constance, il reprend sans cesse le chemin le menant à son objectif. Souvent proche de sa perte, il espère toujours rejoindre son foyer, Ithaque, et retrouver Pénélope.

 

EN QUÊTE DE MESURE.

Ulysse sait jouer de sa force et de son imagination face aux obstacles : Circé, sirènes, éléments déchaînés, rien ne lui résiste. Symbole de la ruse et de l’habileté, le héros est également habité d’une insatiable curiosité. Il lui faudra néanmoins attendre la permission des dieux et le moment favorable pour retrouver sa place dans le monde, après un dur combat.
Ces circonstances ne sont-elles pas les figures de ce qui s’oppose toujours à l’homme qui poursuit sa quête envers et contre tout ?

Car celui qui entreprend peut aussi devenir son premier ennemi en abandonnant le sens du raisonnable. A toute époque, l’homme peut tomber dans l’hubris, péché d’orgueil honni du monde grec, dans une volonté de puissance et une démesure que rien n’arrête. La recherche de la retenue est la marque de cette civilisation. Tout doit y concourir : l’éducation et la formation des hommes et des femmes, les messages des poètes, la volonté des dieux et le regard des proches. La modération et le «rien de trop», s’ils contentent les dieux, expriment ce qui apporte la sérénité, l’équilibre de vie et le bonheur limité, mais réel. Il faut se maîtriser, s’empêcher pour goûter l’essentiel… Lire (ou relire) Homère nous aide à comprendre la nécessité de saisir le point d’équilibre où nous trouvons tout à la fois le contentement de nos attentes et la satisfaction de rester fidèles à ce que nous sommes.

Facebook
Twitter
Please reload

Please reload