Please reload

Récents

Les mains visage de l'âme ?

22/01/2018

1/8
Please reload

A l'affiche

Noyé ou sauvé par les technologies de transmission du savoir ?

 

 Apprentissage, goût du savoir, technologies de l’image et d’Internet

 

La page apparemment blanche de la transmission des savoirs va être recouverte, à courte échéance, par un Tsunami d’images et de sons. Pour notre curiosité, pour notre plaisir, pour notre inquiétude…

 

Trouver le bon équilibre entre les moyens traditionnels et l’avalanche de moyens technologiques va exiger des institutions comme des passionnés de la transmission de savoir discerner la ligne de crête à tenir, sans excès, sans outrance.

 

Des guides sûrs pour réfléchir au sujet sont indispensables. Un extrait de notre livre, La banalité du conformisme, paraissant, dans une nouvelle édition, présente le maître-livre de Raffaele Simone, « Pris dans la toile ». Cet ouvrage doit être lu, relu, médité.

 

 

Entrés dans une troisième phase de l'histoire de la connaissance où apprendre c'est se connecter et regarder, nous sommes tout à la fois séduits et déroutés par les modifications des processus de connaissance. Raffaele Simone, dans un ouvrage passionnant, décrypte comment nous avons été emprisonnés dans la toile. Ce livre se lit et se relit, « plume à la main ». La question n'est pas tant d'adhérer aux constats que de suivre l'auteur dans tous ses développements, de réagir, de réfléchir. Ce livre nous est donné pour penser ce moment essentiel de modification profonde de la transmission de tout savoir. Une pensée toute faite est le signe du conformisme ; une pensée personnelle nécessite un investissement personnel. Le raisonnement de Raffaele Simone structure en trois phases l'histoire de la connaissance.

 

Première phase, invention de l'écriture : Écrire.

Deuxième phase, invention de l'imprimerie : Lire.

Troisième phase actuelle, se connecter et regarder. Dans cette troisième phase, des outils et des comportements inédits surgissent, pour notre plaisir, notre étonnement et peut-être notre désarroi.

 

Homo Legens, Homo Videns

Nous sommes passés en termes de paradigme d’acquisition des connaissances de l’un à l’autre. La désaffection planétaire pour la lecture est le signe, pour Raffaele Simone, du passage de l'intelligence séquentielle à l'intelligence simultanée. L'œil et la vision alphabétique étaient les vecteurs de l'intelligence séquentielle pour acquérir des connaissances relativement complexes. Aujourd'hui on acquiert en grande partie ou en totalité des éléments de connaissances par l'ouïe et par une vision non alphabétique qui prédomine à nouveau. L'homme, par sa seule vision, croit posséder personnellement, intimement des connaissances. On en revient ainsi à des modes plus primitifs de connaissance. Comment saisir, apprendre des choses complexes par une vision immédiate ? Vraisemblablement, à titre individuel, une érosion du niveau de compréhension et de connaissance se produira de plus en plus fréquente, de plus en plus rapide.

 

Endopédia-Exapédia

Mots créés sur une analogie avec Wikipédia, le système d’encyclopédie gratuite et collaborative sur le Net. Produisant le meilleur et le pire en fonction des sujets, des contributeurs, des querelles publiques.

Les médiateurs naturels de la connaissance disparaissent. La connaissance était transmise au sein d'institutions, de cercles stables, qui dosaient une progression avec méthode. La transmission a toujours été un lien entre personnes, entre deux personnes ; celui qui transmet, celui qui reçoit. L'Endopédia était une répartition des rôles entre la famille, l'école, les pairs pour diffuser du savoir.

Aujourd'hui la « connaissance » surgit de multiples canaux, à des temps très divers, sans grande médiation humaine, sauf à transmettre des astuces sur les outils. L'Exopédia n'est pas un système de formation discipliné et méthodique. Le critère de « captation » étant la nouveauté, la connaissance est un produit périssable. Enfin l'acquisition du savoir doit se libérer de tout sentiment d'effort, de peine, de répétition… On mesure notamment la rupture de la chaîne générationnelle. Quel intérêt au transfert intergénérationnel dans la famille, dans l'entreprise avec ce nouveau paradigme éducatif ? Les autres générations n'ont plus rien à transmettre : les jeunes générations trouveront ce qu'il faut dans le stock « data » si l'on va jusqu'au bout de la logique d'Exopédia.

 

Charpente de la Connaissance

Système et cycle, force du temps, puissance de la sédimentation. On savait que le temps avait un rôle prépondérant dans l'acquisition des connaissances. Ce temps s'appuyait sur une charpente, des méthodes surtout, une mémorisation a minima de l’essentiel. La situation actuelle des modes de transmission provoque un affaissement de la charpente de la connaissance, fruit de longues progressions. Elle paraissait éternelle. Cette disparition pourrait avoir des impacts non mesurés, notamment dans le domaine scientifique. Peut-on progresser sans bases ? Peut-on créer du neuf en refusant ou niant les principes de chaque matière ? Peut-on innover réellement sans se replonger dans des principes essentiels et fondamentaux ?

 

Chaque génération a disposé de trois comportements forts pour créer sa pensée : apprendre des anciens, ajouter du nouveau, repousser ce que la génération des parents ou des anciens voudraient transmettre. L'effet combinatoire a donné différents modèles. Peu de modifications ou beaucoup de neuf donnent des styles différents, des ambitions diverses. Ces moyens, cette capacité exponentielle d’internet, utilisés par l’homme, créature limitée par nature, amèneront-ils une standardisation de la pensée, des comportements homogènes et donc un conformisme ou bien cela favorisera-t-il des formes d'originalité insoupçonnées ? Pour la majorité des utilisateurs, gageons que le conformisme gagnera de nouveaux adeptes grâce à la magie et la puissance de l’outil Internet. Les non-conformistes sauront sans peine en faire un outil complémentaire de leur quête.

 

Extraits de La banalité du conformisme, nouvelle édition, disponible en mai 2019 aux éditions Gereso.

https://www.la-librairie-rh.com/?gclid=EAIaIQobChMIuIa6pbLC4QIVIgbTCh1sUgLREAAYASAAEgLEyvD_BwE

 

Facebook
Twitter
Please reload

Please reload