Please reload

Récents

Les mains visage de l'âme ?

22/01/2018

1/8
Please reload

A l'affiche

12 Hommes en colère

Il est peut-être dangereux de parler d'une pièce de théâtre avant de l'avoir vue…

 

Mais tentons car les films sur ce thème des membres d'un jury s'opposant sur l'acquittement ou la condamnation d'un jeune noir, présumé assassin de son père, sont passionnants. 

 

12 Hommes en colère avec Henri Fonda et 12 réalisé par Nikita Michalkov ont des styles bien différents mais la tension dramatique de la situation court tout au long de ces films. 

Emblématiques spectacles  qui permettent à cette occasion de réfléchir à la négociation, à l'argumentation, à la communication. 

 

Il n'y a pas que les livres pour se former. Combien d'entre nous ont besoin de l'image, de la voix, des expressions et de la vision du jeu des acteurs pour sentir plus que comprendre. Voir et revoir des films mythiques ancrent des modes de réaction à des situations données. Plus que de grandes dissertations, le film permet de s'imaginer les choses et de s'imaginer quelque peu dans le jeu qui se déroule, dans l'intrigue qui se noue. Comment convaincre ce vieux monsieur ? Comment faire douter cet homme arrogant ? Comment faire adhérer cet homme à la bienveillance naissante ?

Regarder, décrypter, imaginer…

 

Le théâtre habituellement accentue par sa présence et sa proximité le caractère dramatique des situations. Les personnages sont si proches que nous pouvons vibrer, être saisis par une émotion ou une intensité particulières.

 

Espérons que la pièce jouée au Théâtre Hebertot à partir du 5 octobre sera ce plaisir et cette découverte.

 

"On assiste dans une tension palpable à un drame judiciaire dans lequel l’intelligence, l’humanité et la persévérance d’un seul homme vont mettre à mal les certitudes et les préjugés des 11 autres jurés, chacun habité et influencé par son histoire personnelle.

Au-delà de l’enjeu du procès, cette pièce au propos éminemment moderne questionne sur la façon dont est rendue la justice, montrant à quel point les préjugés indéracinables et l’intolérance de certains peuvent décider de la vie d’un homme.

Le Théâtre Hébertot revisite le chef d’œuvre du dramaturge américain Reginald Rose “Twelve Angry Men” (12 Hommes en colère”), écrit en 1953 et adapté au cinéma par Sydney Lumet quatre ans plus tard.

 

 


Mise en scène par Charles Tordjman, cette nouvelle adaptation théâtrale est signée par Francis Lombrail qui avait déjà adapté avec succès une autre pièce américaine : “Les cartes du pouvoir”.

 

https://theatrehebertot.com/12-hommes-colere/

Facebook
Twitter
Please reload

Please reload