conformisme

BANALITE DU

La radio reste un outil inestimable d’approfondissement et de culture. En peu de temps faire le tour d’un sujet, écouter un spécialiste, capter l’essentiel d’un sujet. On  enrichit son fonds, sans efforts et avec plaisir. Le rythme un peu forcé des documentaires vidéos, les effets spéciaux des films d’animation comme les pilules du genre,  tout comprendre en 5 minutes chrono d’un show vidéo, nous fatiguent.

Il faut pour comprendre, le temps minimum, le discours des intervenants va à notre allure et c’est bien. Il n’y a pas le feu. La question, la réponse, l’illustration sont toujours les bonnes séquences pédagogiques de qui veut découvrir...

Être asservi seulement au travail, c’est devenir esclave...

Voilà le décor planté, les rôles répartis. Quelle puissance que le sens des mots. Changer le sens des mots serait-il changer un peu la réalité ? Car depuis des mois les débats sur  L'IA par ci, l'IA par là, nous expliquent que bientôt nous serons soumis, avec l’intelligence artificielle, aux robots, voire nous deviendrons des sous-robots, dotés de quelques réalités humaines augmentées de merveilleuses possibilités. Enfin tous ces discours vont et viennent à me donner le tournis. Serai-je comme un dieu ? Ou simplement un esclave d'esclave à l'activité réduite ? 

Nicholas Carr nous...

Les Arènes publient le livre magnifique de Peter Wohllbeen : La vie secrète des arbres.

Dés  la couverture on se perd, on rêve, on ralentit et notre esprit gamberge. Il nous murmure en regardant les photos magnifiques : "A quoi bon, ces réunions sans fin, ces notes incompréhensibles, ces bâtiments que souvent on ne veut pas  construire compatibles avec les attentes des hommes ? " Quel sens cela a-t-il ?

Un beau texte, suffisamment long, nous transmet l'essentiel de l'état des connaissances. Le forestier-écrivain nous donne, sans forcer le ton, de belles leçons à méditer.

Le scientifique rebondira sur le bio-mimétisme (capacité de s’inspirer...

Je ne sais pas vous mais, pour ce qui me concerne, je peste régulièrement contre mon inculture scientifique. Des palliatifs existent comme l'annuaire annuel de Universalis ou les suppléments hebdomadaires des grands quotidiens. Pour pénétrer de nombreux sujets, les connaissance de base font défaut évidemment.  Notre spectre de savoirs personnels est  fléché par notre parcours, nos études, nos goûts et reste bien limité.

Cet été, exilé quelques jours sur la côte atlantique, j'ai pu constater la merveille de la nature.  Le méditerranéen impénitent ne connaissait pas du tout le phénomène des marées. J'ai pu ainsi tester les connaissances sci...

Please reload

L'auteur de ce Blog
A lire absolument
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload