conformisme

BANALITE DU

L’Etrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde parait dans une nouvelle version illustrée. L’occasion de redécouvrir le texte et d’y trouver de troublants échos avec la schizophrénie de certains managers...

Avec la curieuse histoire du docteur Jekyll et de Mister Hyde, Robert Louis Stevenson

nous a laissé matière à réflexion.

Soucieux de comprendre la complexité de son caractère, le docteur Jekyll mène des expériences qui le conduisent à se créer un double étrange, bientôt criminel: Mister Hyde.

Le docteur, si plein d’humanité, nourrit en son sein un être qui est lui sans l’être. Cela va le mener à sa perte...

Lire l'article publié dans...

A 87 ans, Irvin D. Yalom publie ses Mémoires, Comment je suis devenu moi-même. L’occasion de redécouvrir l’œuvre du romancier- psychothérapeute, qui place l’écoute au cœur de la relation humaine.

Parole, attention, écoute... Ce sont sans doute les qualités que le psychothérapeute octogénaire Irvin Yalom a recherchées toute sa vie, qu’il a retranscrites dans son œuvre romanesque et appliquées dans sa pratique professionnelle.

La parution de ses Mémoires, chez Albin Michel, permet à ceux qui doutent de la pertinence de son approche de réfléchir et de s’enrichir.

Lire l'article publié dans la Revue Management d'octobre 2018

Le Magazine...

Drôle de titre et drôle d’accroche me direz-vous ? Voyez et jugez vous-mêmes !

Les accidents  sont toujours stupides. Quand ils ne sont pas très graves, l’esprit reste en éveil pour autre chose malgré les douleurs. Un ami vient de me raconter la mésaventure qui le touche.

Pas de travaux ménagers, pas d’accident sportif, le sort ... Rien de grave, un simple problème mécanique. 

Assistance à un concert de musique classique, moment paisible mais voilà deux voisines qui  veulent sortir du rang. Il se  précipite hors de son siège, tourne son genou de manière bizarre, craquement sinistre, douleur. Dans la suite des heures il découvre l’existence du mé...

Il ne s’agit pas d’un discours programmatique mais des impressions laissées par un film magnifique.

1- Un détour par Rome

Quelle n’est pas ma stupéfaction de découvrir que ce film est le premier film cité dans un document pontifical. Cf la très sérieuse revue romaine Civiltà Cattolica- janvier 2018. 

Le Pape François, dans Amoris Laetitia, fait explicitement référence à un film qui démontre le bienfait de l’amour gratuit, de la générosité.

Je ne sais si j’ai la même lecture de ce film que le Souverain Pontife élit comme un de ses préférés. Pour le coup, je me sens bien intimidé de vous parler d’un de mes films fétiches.

Il me sera pardonné d’énonc...

Le binôme, J Birmant et C  Oubrerie, nous livre une BD alerte et prenante. L’histoire des premières années de Pablo nous est injectée : scènes, couleurs, dialogues. Une vie d’artiste est survolée pour découvrir le noeud de son art.  Son modèle Fernande le suit , c’est notre témoin. Nous profitons de planches magnifiques incrustées dans l’histoire du temps : l’exposition universelle, le cirque, le  Paris des peintres...

- Cheminer pour se découvrir 

De découvertes en échecs, d’essais en recherches nouvelles, c’est l’histoire, par le menu, d’une vie qui tournera aussi autour de l’argent et des femmes, des drogues, des tentations de tout...

Un stagiaire africain (je le signale, car le cynisme en Europe se répandant fortement dans les entreprises rend inaudible souvent ce genre de réflexion) m’a envoyé une petite vidéo sur un texte de Chaplin. Je reproduis le texte, il mérite d'être conservé.

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai…

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J’ai compris qu’en toutes circonstances,

J’étais à la bonne place, au bon moment.

Et alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle

N’étaient rien d’autre qu’un signal 

Lorsque je vai...

Oh le vilain mot, la personne qui en ferait un idéal serait d’emblée mise au ban de la société de vitesse et d’agilité...

Bien sûr,  notre titre joue d’un effet provocation pour attirer l’œil d’un possible lecteur : hilare ou furieux.

Le vocable et le comportement de routine font lever des soupirs et des ronflements réguliers. Les  mots pourraient venir par dizaines pour imager, qualifier, dénoncer cette pratique. 

Seule une définition apaisée peut ramener le calme dans l’assemblée des lecteurs pour montrer la vertu de la routine bien orientée.

1- Les leçons quotidiennes

Routine organisationnelle.

Prenons un DG, imprégné d’une philosophie d’ag...

David Sala signe une magnifique bande dessinée, adaptation du court roman de Stefan Zweig, Le joueur d’échecs.

Ses dessins montrent en image l’isolement qui guette un esprit trop puissant.

Lire l'article publié dans la Revue Management d'avril 2018

Le Magazine Management en  ligne: 

http://www.capital.fr/votre-carriere

Dans son dernier livre, Anselm Grün porte son regard

de psychologue et de moine sur le burn-out.

Il analyse le phénomène et nous livre des solutions simples pour y faire face.

Moine bénédictin, l’allemand Anselm Grün est aussi psychologue et auteur de nombreux ouvrages consacrés au développement personnel.

Lire l'article publié dans la Revue Management de décembre 2017

Le Magazine Management en  ligne: 

http://www.capital.fr/votre-carriere

Please reload

L'auteur de ce Blog
A lire absolument
Please reload

Rechercher par Tags