conformisme

BANALITE DU

Cela fait des années que j’entends cette expression. Pour les Grandes entreprises et grandes écoles, c’est la  formule ressassée pour exhorter à penser différemment. On la retrouve dans des cahiers des charges de formation, dans les discours de convention, dans les vœux, dans les souhaits d’innovation...

Penser « Out of the box ». Ce doit être : sortir de la pensée commune, prendre des chemins de traverse, utiliser des modes de raisonnements atypiques, associer ce qui n’est jamais associé, accepter ce qui est d’habitude rejeté...

La formule, soyons en conscient, part du principe que l’on est dans une boîte, dans un labyrinthe, enfermé, contrain...

Sans doute faudrait-il moins se précipiter à la sortie de certains titres, ou sélectionner nos achats compulsifs.

Ah, pourquoi ne pas se l’avouer, tous ces titres rangés sur les étagères d’un bureau de manager servent à peu de monde.

Bien souvent ce collectionneur impénitent n’a pas lu les ouvrages.

A la première question notre homme botte en touche (désolé, rarement une femme parle de ce genre d’ouvrages, elle est plus réaliste), craintif d’une interrogation un peu poussée, si par malchance il tombait sur un quidam ayant lu le pensum de 350 pages…

La pirouette la plus commune consiste à dire que le plan est bien structuré et de nous citer une an...

De nombreux indices nous montrent depuis des années que quelque chose ne tourne pas rond dans notre monde.

Du respect

Une enquête de l’Anact menée il y a plus trois ans sonnait à nouveau l’alerte. Pour plus de 60 % des salariés, toutes catégories et tous sexes, la demande de respect était une des plus importantes dans la liste des items contribuant à de bonnes conditions d’emploi et de travail. Bien avant la carrière par exemple.

Notre expérience multi-quotidienne nous envoie à la figure et dans les neurones ces agressions, de comportement comme de langage, qui dissolvent l’ambiance comme un vinaigre bien efficace, sinon un acide.

Le respect et l...

Erik Orsenna consacre un ouvrage à La Fontaine, évoquant le travail et la vie de l’artiste, son rapport aux puissants. L'occasion de (re)découvrir les fables de cet immense poète du XVIIème siècle.

Lorsqu’on évoque les Fables de La Fontaine, aussitôt les souvenirs d’enfance remontent à la surface… Mais ces histoires parlent également aux adultes que nous sommes devenus. Les morales qu’elles contiennent nous renvoient tous à des situations vécues et à des personnes connues. Mobilisant un bestiaire varié, ce maître en psychologie définit l’homme et ses ressorts éternels : ambition, égoïsme, intérêt, orgueil, prudence, altruisme, générosité… Ses...

Please reload

L'auteur de ce Blog
A lire absolument
Please reload

Rechercher par Tags